Navegación – Mapa del sitio
Notes de lecture

Ignacio Del Valle Dávila. Cámaras en trance. El nuevo cine latinoamericano, un proyecto cinematográfico subcontinental

Santiago de Chile, Editorial Cuarto Próprio, 2014, 438 p.
Maria Gutierrez
Traducción de Sylvie Debs
p. 178-179
Referencia(s):

Ignacio Del Valle Dávila. Cámaras en trance. El nuevo cine latinoamericano, un proyecto cinematográfico subcontinental, Santiago de Chile, Editorial Cuarto Próprio, 2014, 438 p.

Este artículo es una traducción de:
Ignacio Del Valle Dávila. Cámaras en trance. El nuevo cine latinoamericano, un proyecto cinematográfico subcontinental

Notas de la redacción

Note de l’éditeur : Ignacio Del Valle Dávila est membre du comité de rédaction de la revue Cinémas d’Amérique latine.

Texto completo

1Ignacio Del Valle Dávila marque le renouvellement de l’intérêt pour le cinéma des années 1960 et 1970 en Amérique latine, qui se traduit par les récentes publications faites sur ce continent. Ce thème avait fait l’objet d’études en dehors de l’Amérique latine. Puis il y eut, de la part de certains auteurs, une remise en question de la notion de “nouveau cinéma latino-américain” (NCL), notion qui tendait à homogénéiser des expériences différentes. Il y a ceux qui nient le terme, ou en font un usage acritique, cavalier, voire trop ample. Del Valle tente de délimiter le NCL avec des critères rigoureux, commentant et analysant les rencontres, textes et films dans lesquels ce projet est apparu.

2Si une telle rigueur permet d’une part de prouver l’existence concrète d’un projet d’intégration latino- américain entre quelques cinéastes et institutions, elle peut parfois se montrer excessivement restrictive, car l’auteur exclut de son corpus des œuvres produites avant les rencontres qui ont rassemblé les cinéastes. Il nous semble cependant que s’il est possible de parler de NCL, il s’agit d’une appellation qui réunit des pratiques qui étaient déjà en gestation dans les différents pays, et que, en dehors de l’intégration latino-américaine, elles avaient en commun une série d’autres propositions et caractéristiques, que Getino et Velleggia ont identifié comme un “cinéma politique” en Amérique latine. Peut-être serait-ce l’occasion de se demander jusqu’à quel point la catégorie NCL est productive. D’autre part, il est indispensable d’analyser cette période dans un contexte latino-américain.

3L’ambition panoramique du livre ne permet pas d’approfondir les analyses, mais c’est une option qui permet d’attester, sans équivoque, le caractère “latino-américain” du phénomène. L’important dans le travail de Del Valle, c’est la reconnaissance de l’existence d’un projet – un projet latino-américain – qui s’est manifesté concrètement par des textes, des films et des correspondances. Le livre propose une bonne présentation des contextes historiques des différents pays pris en compte, ce qui permet de plonger dans l’univers et les spécificités de chacun d’entre eux. Reste la question: à qui s’adresse cette publication ? À des chercheurs de cinéma au courant de ce débat, qui vont vers des abordages plus spécifiques de notre cinéma moderne et engagé, ou à des néophytes ? Ce que l’on peut de toute façon souligner, c’est le caractère soigné de la recherche : en effet de nombreuses études de dimension latino-américaine finissent en généralisations imprécises, ce qui n’est pas le cas de ce travail qui se présente comme une excellente introduction à la thématique, qu’on l’appelle “NCL” ou non.

Inicio de página

Índice de ilustraciones

URL http://cinelatino.revues.org/docannexe/image/2020/img-1.jpg
Ficheros image/jpeg, 14k
Inicio de página

Para citar este artículo

Referencia en papel

Maria Gutierrez, « Ignacio Del Valle Dávila. Cámaras en trance. El nuevo cine latinoamericano, un proyecto cinematográfico subcontinental », Cinémas d’Amérique latine, 23 | 2015, 178-179.

Referencia electrónica

Maria Gutierrez, « Ignacio Del Valle Dávila. Cámaras en trance. El nuevo cine latinoamericano, un proyecto cinematográfico subcontinental », Cinémas d’Amérique latine [En línea], 23 | 2015, Publicado el 28 diciembre 2016, consultado el 26 mayo 2017. URL : http://cinelatino.revues.org/2020

Inicio de página

Autor

Maria Gutierrez

Doctora por la Universidade de São Paulo

Inicio de página

Derechos de autor

Licence Creative Commons
Cinémas d’Amérique latine est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Inicio de página
  • Logo Presses universitaires du Midi
  • Revues.org